Le mot du référent région

Amiens

Bonjour & félicitations à toi futur(e) neurologue,

Amiens est une ville agréable et à taille humaine avec de multiples activités culturelles et sportives à disposition (hortillonnagesla Baie de Somme, nombreux étangs,wake boardsalles de concertsthéâtres) avec une très bonne situation à 1 heure des plages de la baie de Somme mais également à proximité de Paris, Lille (1h30 maximum en train ou en voiture).
20% de la population est étudiante et il faut savoir que la plupart des internes de spécialité viennent d’ailleurs, de toute la France. Les gens sont très sympas et abordables, on s’y sent bien, c’est important quand on arrive quelque part et qu’on ne connaît personne!

Nous avons un CHU de taille moyenne qui compte 3 terrains de stage pour les internes de neurologie:

  • Neurologie vasculaire (4 postes) avec 9 lits d’USINV et 15 lits d’UNV
  • Neurologie générale (+ HDJ) (4 postes) (21 lits + 1 lit de vidéo-EEG)
  • Explorations fonctionnelles du système nerveux (EFSN) (2 postes)

Nos domaines d’expertises sont les mouvements anormaux et le Parkinson (Pr Krystkowiak & Dr Tir) et les troubles neurocognitifs (Pr Godefroy) avec également prochainement l’arrivée d’un nouveau PUPH spécialisé en épileptologie dans le service des EFSN. Les principaux hôpitaux périphériques sont Compiègne, Saint Quentin et Abbeville, avec des projets de postes chez des neurologues libéraux. Pas de soucis pour les réaliser les M1-M2 et pour les DIU. Les DIU sont souvent réalisés sur Paris et Lille grâce à la proximité d’Amiens. L’ambiance est très bonne entre internes, de même avec les chefs au CHU comme en périphérie. L’internat accueille les nouveaux internes qui arrivent de partout en France avec des liens forts qui se font au sein des promotions entre toutes les spécialités. La vie de l’internat s’articule avec des « améliorés » hebdomadaires et plusieurs soirées par semestre.

Concernant la formation en neurologie,

Pour la formation théorique, nous élaborons un programme annuel afin de diversifier les cours des PH. Ils ont lieu environ 1 fois par mois le mercredi après midi en plus de la participation aux cours inter régionaux G4 avec Lille, Rouen, et Caen. Pour la formation pratique en plus de l’activité de service nous avons réussi à ouvrir une participation aux consultations de neurologie. Nous participons également aux avis pour les urgences avec le téléphone d’avis d’interne de neurologie. Actuellement nous réalisons nos gardes aux urgences jusqu’à la fin de notre internat (néanmoins cela représente moins de 1 par mois). Nous sommes cependant en négociations pour créer une ligne de garde d’interne ne neurologie.

Alexandre Perron

Référent : Alexandre Perron

Mail : referentamiens@anainf.fr

 

Angers

Angers est une ville étudiante située dans le val de Loire, à 1h30 à l’Ouest de Paris. C’est l’une des premières grandes villes où il fait bon vivre en France et la « douceur Angevine » a fait ses preuves. Il y a de quoi boire (Cointreau, Menthe Pastille, sirop Giffard) et de quoi manger (rillauds, fouace, pâté aux prunes). On sait se cultiver (Accroche-cœurs, festival d’Anjou, tempo’Rives), se dépasser (Tout Angers Bouge, Loire à vélo…) et s’ambiancer (bars, guinguettes, boites). http://www.angersloiretourisme.com/fr.

Le CHU, situé en pleine ville, est traversé par le tramway. C’est un hôpital pavillonnaire à l’architecture éclectique mais attachante, où tout le monde se connait. L’internat permet de se retrouver à midi pour profiter des améliorés (fromages, gateaux…) et du baby foot !

Le service de neurologie est particulièrement axé sur une activité dans les domaines:

  • Neurovasculaire, (USINV et UNV),
  • Cognitif et neuro-psychologie, avec le CMRR (centre de mémoire de recherche et de ressources)
  • Epilepsie, avec l’unité d’épileptologie et d’electro-encephalographie
  • Neuromusculaire, avec l’unité d’explorations neuro-musculaires (EMG) et le centre de référence des maladies neuromusculaires
  • Neurologie « générale » avec un peu d’inflammatoire, parkinson, céphalées…
  • Maladies Rares, avec le centre de référence sclérose latérale amyotrophique, le centre neurogénétique et la plateforme d’information PRIOR.
  • Douleur, avec le centre d’étude et de traitement des douleurs

La formation pratique est exigeante et la mise en autonomie rapide. L’interne gère les patients en hospitalisation, assiste aux consultations et réalise des gardes de neurologie.

Les stages de neurologie ont lieu principalement au CHU ou à l’hôpital périphérique du Mans. Les cours théorique sont organisés par l’inter-région ouest lors  des journées de DES qui se déroulent à Nantes tous les trimestres.

« Plus on est de fous, plus on rit ». L’ambiance entre interne est excellente et dynamique. Que ce soit au CHU (#SUPERCHU) ou en Neurologie nous sommes toujours ravis d’accueillir de nouveaux collègues !

Référent : Lila Autier

Mail : referentangers@anainf.fr

 

Clermont-Ferrand

Le CHU de Clermont-Ferrand est de taille moyenne, dynamique avec un Service de Neurologie comportant :

– 4 lits de soins intensifs neurovasculaire

– 18 lits UNV répartis en 2 secteurs

– 10 lits d’hospitalisation de semaine (bilan SEP, neuropathie, neuromusculaire, cures IgIV, bilan démence + biomarqueurs, bilan opérabilité Parkinson)

– 20 lits hospitalisation complète neurologie générale, à orientation Parkinson

– hospitalisation de jour (pour l’instant pas d’interne sur ce secteur)

– Centre explorations neurophysiologiques :

– EEG / sommeil  / PEvoqués (4 labo sommeil dont 1 labo vidéo EEG)

– ENMG : secteur peu développé à Clermont-Ferrand, pas de praticien à temps plein

Domaines d’expertise : Mouvement anormal (Pr Durif) et Sclérose en plaques (Pr Clavelou).

Formation générale. Pas de formation optimale en ENMG, souvent si besoin interCHU pour formation plus approfondie.

Pas de garde ou d’astreinte de neurologie, garde uniquement réalisées par les séniors.  Gardes aux urgences jusqu’en fin de 3ème année (3 par semestre environ) puis dans les périph selon l’organisation.

Cours dispensés au sein de l’inter région Rhône Alpes Auvergne : 2 sessions de cours par semestre sur 1 journée.

8 internes en central : 2 internes UNV-USINV, 2 internes Hospitalisation complète, 1 interne en HdSemaine, 1 interne aux avis neurologiques (réponse aux avis téléphoniques de tout l’hopital, médecin G, et certains hôpitaux périphériques), 2 internes aux explo (EEG, EMG, Sommeil qui font surtout de l’EEG et du sommeil).

Les hôpitaux périphériques avec poste de neurologie : Vichy, Montluçon, Le Puy en Velay +/- Aurillac (poste Médecine Interne avec quelques lits de Neurologie).

Très bonne qualité de vie en Auvergne !

Référent : Louis Poncet Megemont

Mail : referentclermontferrand@anainf.fr

 

Grenoble

Futur neurologue !

 

Ton regard vient de passer sur notre belle ville, et son environnement exceptionnel… Voici quelques éléments en plus pour te permettre de faire ton choix !

Un mot sur la ville de Grenoble, ville étudiante s’il en est, et à taille humaine ! Tu apprendras vite à connaitre les petites rues du centre-ville, l’Espace Vertical, le Labo, la Bobine et iras courir comme tout le monde à la Bastille, balade du dimanche du grenoblois !

Mais la magie de notre ville réside en ses montagnes alentours, Chartreuse Belledonne et Vercors te permettront des sorties incroyables été comme hiver ! Viens te faire les croisés et défier ton co-interne en parapente 😉

La vie de l’internat est très riche, de nombreuses soirées sont organisées, les repas sont pris tous les midis dans une ambiance détendue qui te permet de couper du service sans difficultés, et de torcher tes CCA au baby-foot en prenant le café.

Tu pourras aussi loger à l’internat (1er, 2èmesemestre et interCHU surtout) pour 3 fois rien, super ambiance et un moyen idéal pour connaitre tes co-internes d’autres spécialités !

Le CHU en lui-même est de taille moyenne, avec un service de neurologie bien développé et réputé dans de multiples domaines.

En terme d’hospitalisation conventionnelle, il y a 30 lits de neurologie vasculaire (dont 7 de soins intensifs), 20 lits de neurologie « générale » (inflammatoire ++, cognitif, périphérique), 12 lits de troubles du mouvement, 12 lits d’épilepsie. S’y ajoutent une grosse activité d’Hôpital de Jour et un service d’explorations fonctionnelles avec EEG, ENMG (et consultations de neurologie périphérique).

La neurologie est aussi très développée en périph, à Annecy (#semestred’été) comme à Chambéry où ils sont ravis de nous accueillir !

L’ambiance au sein des services est top, l’encadrement bien présent avec les cours de DES obligatoires (1 journée tous les 2 mois, à Lyon ou St Etienne) et les cours de séniors pour internes (tous les 15j en intra CHU).

Nous participons aux gardes de neurologie sous forme d’une double ligne Sénior / Interne sur place (alertes thrombolyse, avis, urgences, services d’hospitalisation).

Si tu penses déjà à l’avenir, aucun souci de ce côté-là, de nombreux postes d’assistants / CCA sont à pourvoir dans la région, notre spécialité est en pleine expansion !

N’hésite plus, viens nous rejoindre à Grenoble, nous serons ravis de t’accueillir et te faire découvrir la région 🙂

A très bientôt !

#intartiflettewetrust

Référent : Loïc Legris

Mail : referentgrenoble@anainf.fr

 

Nord

Bonjour à toi cher(e) futur(e) interne en Neurologie,

Tu viens de passer l’internat et tu hésites encore quant au choix de la ville pour continuer cette merveilleuse aventure que sont les études en médecine ?

Tu souhaites une formation à la pointe dans les différents domaines de la Neurologie ?

Tu aimes la recherche ?

Tu aimes les villes dynamiques, festives avec des habitants accueillants ?

Alors l’internat de Neurologie à Lille est fait pour toi !!!

 

N’hésite pas à nous contacter afin d’avoir des informations personnalisées à propos de la future ville de tes rêves !!!

 

Référent : Soufiane Djelad et Guillaume Grolez

Mail : referentnord@anainf.fr

 

Paris

Lien : Paris

Bonjour cher(e) nouveau petit interne et Félicitation d’abord !

Tu es en plein choix de ton futur et tu es intéréssé(e) par la Neurologie, alors l’ANAINF (Association nationale des assistants et internes de France) est là pour t’aider !

En quelques mots, voici les points clés de tout ce que tu peux avoir envie de connaitre sur l’internat dans notre superbe capitale et ses environs :

1/ Les centres hospitaliers où tu iras :

  • En général, tu fais un ou deux semestres en « périphérie », plutôt orientés Neurologie générale, et plutôt quand tu es jeune semestre (sauf Bicêtre +/- Mondor) :

Foch (Suresnes), Delafontaine (St Denis), Meaux, Percy (Clamart), Avicennes (Bobigny), Poissy, Versailles, Pontoise

A part Bicêtre et Mondor (Créteil) qui sont en dehors de paris mais desservis par le métro et CHU

  • Quant aux hôpitaux parisiens, ils sont répartis dans tout Paris, faciles d’accès (métro) et souvent réputés pour une « sur-spécialité » (inflammatoire, nerf périphérique, cognitif, céphalée, neuro-oncologie…) en plus de faire quasiment tous du vasculaire avec une USINV.

2/ L’enseignement :

  • Le DES comportait jusqu’à présent des cours organisés le vendredi après midi, de fréquence variable, en théorie 1/mois, dans un des hôpitaux parisiens. Il s’agit de cours communs à toutes les promos de neuro de paris (du 1er au dernier semestre), sur le principe de session à thème par sur-spécialités.

Mais cela va peut-être changer avec la réforme…

  • Le coordonnateur, Pr Mazighi, nous encadre et tu le rencontreras lors de ton premier semestre (il faut d’ailleurs lui envoyer un mail si tu choisi Paris).
  • Séminaires et ateliers ludiques organisés régulièrement par ton asso préférée l’ANAINF
  • Possibilité de stages orientés « explorations fonctionnelles » à savoir EMG ou EEG, pour bien te former

3/ La ville de Paris :

Si tu ne connais pas, Paris est une ville magique où tu peux absolument TOUT faire ! Musées, cinémas, bars, boites, parcs, piscines, tu ne t’ennuieras jamais !

Et si les parisiens te font peur, sache que les promos de neuro sont toutes petites (entre 15 et 25 internes selon les années) et comme on fait tous les mêmes stages, on finit par se connaitre très vite. De plus, l’ambiance des services de neurologie est top et les infirmières/chefs se feront une joie d’aller boire des coups avec toi et tes co-internes après le boulot !

Enfin, l’ANAINF est encore là pour te rendre la vie plus belle, et on organise régulièrement un apéro par mois  le jeudi pour faire connaissance et boire des coups dans des bars sympas de Paris

4/ Les horaires, le rythme, les trajets

  • Ton temps de trajet dépendra bien sûr de tes choix de stage mais nous sommes beaucoup moins nombreux que l’offre de stage donc tu peux toujours choisir la proximité si tu le souhaites… Même si parfois, aller plus loin te fera connaitre d’excellents hôpitaux ! Pour les plus éloignés, tu peux parfois avoir 1h de trajet. (frais de transports en partie remboursés sur ta fiche de paye)
  • Le rythme dépend de chaque stage, certains sont plus ou moins prenants, et cette info tu l’auras avant les choix grâce à la dropbox mise en place pour les avis de stage.
  • Les horaires sont en général 9h-19h, parfois plus tard dans les stages les plus prenants comme à La Pitié Salpétrière par ex. Souvent plus tôt dans les périphéries.
  • Repos de garde systématique.

5/ Les gardes

En fonction des services choisis, tu feras tes gardes soit aux urgences (en général 1 à 2 gardes par mois), soit en USINV (garde séniorisée, donc mieux payées ! c’est-à-dire que tu dois être assez autonome en vasculaire car tu es le seul médecin de garde pour la nuit, avec l’aide d’un sénior par téléphone), en moyenne 2 à 3 gardes/ mois si USINV.

Sauf exception, en général tu commences les gardes USINV en 2ème ou 3ème  semestre.

6/ La recherche

Beaucoup de choix possible en matière de recherche sur Paris ! Souvent, les internes parisiens font une pause pendant leur internat pour faire un master 2 = année recherche, avec 6 mois de cours à la fac (nombreux masters disponibles sur Paris dont le fameux M2 Neurosciences BIP de Paris VI, mais bien d’autres aussi !!!) puis un stage en laboratoire de 6 mois de ton choix (INSERM, institut Pasteur…) très facile à trouver car beaucoup d’offre !

Si tu veux, tu seras aussi très bien orienté(e) pour poursuivre par une thèse de sciences.

7/ L’avenir :

La région Ile de France t’offrira beaucoup de possibilités d’emploi, car le nombre de centres hospitaliers est important. Postes d’assistant spécialisés, CCA, PH et carrières hospitalo-universitaires seront autant de choix que vous aurez !

Si tu préfères t’installer en libéral, tu as l’embarras du choix car il y a très peu de neurologues libéraux à Paris et sa région donc tu seras le/la Bienvenu(e) !

8/ et si tu veux faire de la neuro-radiologie interventionnelle…

ALORS BIENVENU(E) CHEZ NOUS !!!

Laura et Thomas, référents ANAINF Ile de France

Référents : Laura Venditi et Thomas Rambaud

Mail : referentidf@anainf.fr

 

Tours

http://www.aitours.fr

http://www.aitours.fr/blog/futurs-internes-tourangeaux-les-reponses-a-vos-questions-1-1.html

Référents : Astrid de Liege

Mail : referenttours@anainf.fr

 

Antilles :

Référent : Aymeric de Vilamerst

Mail : referentantilles@anainf.fr

 

Bordeaux

Référent : Chloé Grégoire

Mail : referentbordeaux@anainf.fr

 

Caen

Référent : Giulia Naïm

Mail : referentcaen@anainf.fr

Lyon

Référent : Perte Lardeux

Mail : referentlyon@anainf.fr

 

Ouest

Référent : Audrey-Anne Fouchard

Mail : referentouest@anainf.fr

 

Rhône Alpes Auvergne

Référent : Julien Laboure

Mail : referentrhonealpesauvergne@anainf.fr

 

Rouen :

Référent : Jasmine Carlier

Mail : referentrouen@anainf.fr

 

Sud-est

Référents : Julie Fayerstein

Mail : referentsudest@anainf.fr

 

Toulouse

Référent : Guillaume Dorcet

Mail : referenttoulouse@anainf.fr