Autres formations

THESE DE SCIENCES

Le grade de Docteur est conféré après la préparation et la présentation en soutenance d’une thèse ou d’un ensemble de travaux.
La préparation de la thèse ou des travaux de doctorat s’effectue dans une Ecole Doctorale (ED) ou un Corps Doctoral (CD).

Réf: Arrêté du 30/03/92 (JO du 03/04/92 p 4850-4853)
(BO du 21/05/92 1419-1423).

L’autorisation d’inscription est donnée par le Président sur proposition du responsable de l’ED ou du CD et avis du directeur de thèse ou de travaux.

Le Directeur de thèse ou de travaux est :
– un Professeur ou assimilé,
– un HDR
– une autre personnalité choisie par le Président sur proposition du responsable de l’ED ou du CD.

Le candidat doit être titulaire d’un DEA. La dispense de DEA peut être accordée par le responsable de l’ED ou du CD après avis du conseil scientifique de l’ED ou du CD, sur présentation d’un projet de recherche, avec exigence éventuelle de conditions supplémentaires d’études approfondies. Dans le cas d’un CD, cette dispense doit être entérinée par le Conseil Scientifique de l’Université.
L’inscription est annuelle. Elle est renouvelée au début de chaque année universitaire selon des modalités fixées par chaque ED ou CD.

La durée de la thèse est de 3 ans. Une 4ème année peut être accordée, sur demande motivée du candidat, par le responsable de l’ED ou du CD et avis du directeur de thèse. Cette année supplémentaire est automatique si la thèse est effectuée en même temps qu’un poste hospitalier (CCA ou autre).
En cas d’activité professionnelle, les durées peuvent être majorées par le responsable de l’ED ou par le Président dans le cas d’un CD (après avis du responsable du CD).
Le sujet de la thèse, agréé par le directeur de thèse, est déposé auprès du responsable de l’ED ou du CD, puis du Président.
Le sujet de la thèse est recensé dans le programme DOCT (arrêté du 13/09/91).

L’autorisation de soutenance est accordée par le Président, sur avis du responsable de l’ED ou du CD et du directeur de thèse, après rapport de deux HDR choisis par le responsable de l’ED ou du CD et avis du directeur de thèse.
Les deux rapporteurs sont extérieurs à l’ED ou au CD et à l’Université. Ils peuvent être étrangers.
Les deux rapports sont écrits et communiqués au jury et au candidat.

Le jury est désigné par le Président, sur avis du responsable de l’ED ou du CD. Le jury comprend au moins trois membres :
– dont le Directeur de thèse,
– dont au moins un tiers sont extérieurs à l’Université (français ou étrangers),
– dont au moins la moitié sont des Professeurs ou assimilés.

Le jury désigne en son sein un Président qui doit être un Professeur ou assimilé.
Le jury désigne en son sein un rapporteur qui ne eut être le directeur de thèse.

Avant la soutenance, le résumé de la thèse est diffusé à l’intérieur de l’Université. L’avis de soutenance est affiché et publié dans le journal d’information de l’Université.

La soutenance est publique, sauf dérogation.

Le diplôme porte, entre autres, une indication de spécialité ou de discipline.

Pour le financement des vos années de thèse :
Par l’INSERM (Poste d’accueil-jeunes chercheurs, postes verts ..) : http://www.inserm.fr
Par le CNRS : (jeunes chercheurs du CNRS :CANAM..) : http://www.cnrs.fr
Par d’autres organisations : voir dans la rubrique « liens utiles »

Attention, c’est un peu le parcours du combattant, cela se prépare à l’avance, avec un dossier administratif complet, un projet bien monté, avec une bonne faisabilité, que vous maîtrisez parfaitement car vous devez réellement le vendre à votre jury.

 

Habilitation à diriger des recherches (HDR)

L’ DHDR sanctionne la reconnaissance d’un haut niveau scientifique, d’une démarche originale dans un domaine de la science, d’une aptitude à maîtriser une stratégie de recherche dans un domaine scientifique ou technologique suffisamment large et d’une capacité à encadrer de jeunes chercheurs.

Le DHDR est un diplôme national donnant le droit de diriger des recherches dans toutes les universités françaises et de postuler un emploi de Professeur des universités.
– les candidats doivent être titulaires d’un doctorat.
– les docteurs en médecine doivent être également titulaires d’un DEA.
– les docteurs de 3ème cycle et les docteurs-ingénieurs doivent justifier d’autres travaux ou de cinq années d’enseignement et de recherche à temps plein.
Il est souhaitable que la capacité des candidats à encadrer de jeunes chercheurs soit attestée par la participation préalable et effective à l’encadrement de travaux de recherche.

Réf: Arrêté du 23/11/1988 (JO du 29/11/88 p 14825-14826) modifié le 13/02/92 (1O p 2697).
Circulaire n° 89-004 du 5/1/89 (BO du 26/11/89 p 319-320).
Circulaire n° 92-336 du 16/11/92 (BO du 26/11/92).

Le dossier de candidature comprend :
– un formulaire complété par le candidat qui doit s’intégrer dans une ED ou un
CD de l’Université.
– soit un ou plusieurs ouvrages publiés ou dactylographiés, soit un dossier de travaux.l1s sont accompagnés d’une synthèse de l’activité scientifique du candidat permettant de faire apparaître son expérience dans la pratique et l’encadrement d’une activité de recherche ;
Cette demande d’inscription est soumise :
– pour avis motivé, au Directeur de Recherche, si le candidat en a un, ou, à défaut, au responsable de l’ED ou du CD dans lequel le candidat est intégré,
-pour avis au Conseil Scientifique de l’Université*
-pour décision, au Président de l’Université.

Pour la soutenance,
Le Président nomme, sur proposition du directeur de recherche ou du responsable de l’ED ou du CD, trois rapporteurs :
– deux au moins doivent être habilités à diriger: des recherches,
– deux ne doivent pas appartenir a l’Université.
Les rapports sont écrits et motivés, communiqués au candidat et consultables par tout habilité à diriger des recherches. Le Président peut alors autoriser la soutenance.
Un résumé des ouvrages ou des travaux est consultable au Service de la Scolarité du 3ème cycle, ainsi que dans l’ED ou le CD auquel le candidat s’est rattaché. L’avis de soutenance est affiché dans l’Université.

Le jury, nommé par le Président, sur proposition du directeur de recherche ou du responsable de l’ED ou du CD, comporte au moins cinq membres habilités à diriger, des recherches et, pour moitié au moins, des personnalités françaises ou étrangères extérieures a l’Université retenues en raIson de leur compétence scientifique.

La moitié, au moins, du jury doit être composée de Professeurs ou assimilés.

Le jury se désigne un président et deux rapporteurs. Ces derniers doivent être extérieurs à l’Université.

NB. – Les Professeurs des Universités et assimilés, ainsi que les Docteurs d’Etat, les Docteurs d’Etat en Biologie Humaine, les Docteurs d’Etat en Sciences pharmaceutiques et les Docteurs d’Etat en Odontologie sont, de droit, habilités à diriger des recherches.

* siégeant en formation restreinte aux personnes habilitées à diriger des recherches..