Après l’internat

Que devez-vous faire après l’internat ?

Vous devez vous inscrire à l’ordre National des médecins (pièces nécessaires : relevé d’internat, certificat d’obtention du DES et de la thèse de médecine, 1 photo)
Vous devez déclarer votre thèse de médecine au tribunal de grande instance et à l’ARS du département où vous exercez (et après vous êtes inscrit au conseil de l’ordre).

L’objectif du post-internat est de compléter une formation dans un axe spécialisé.

Il peut s’agir :
– d’un poste de chef de clinique assistant (CCA),
– d’un poste d’assistant dans un centre hospitalier général,
– d’assistant hospitalier universitaire (AHU),
– d’assistant de recherche clinique,
– d’un poste de recherche médicale dans l’industrie pharmaceutique,
qui implique de prendre une part active au fonctionnement hospitalier et universitaire du service.

Depuis peu, il est également possible de disposer de postes d’assistants hospitaliers purs.

Il existe dans de nombreux CHU des possibilités de post-internat organisés sous forme d’une année supplémentaire dite de médaille d’or. Elle s’obtient en fonction des titres et travaux et de l’intérêt pour le CHU de vous recruter.
Cette médaille d’or peut éventuellement vous permettre d’attendre un poste de chef pendant un an et elle autorise une mobilité pour compléter votre formation pendant au moins 6 mois.

Cette période se prépare de façon très précoce au cours de votre internat, ce d’autant plus que le nombre de postes de chef de clinique est largement insuffisant pour vous permettre à tous d’être C.C.A. (globalement 1 sur 2).

Sachez enfin qu’un poste d’accueil INSERM pendant 1 ou 2 ans est une excellente étape pour ceux qui se destinent à une carrière hospitalo -universitaire, toutes filières confondues